Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Aline

Paris, 2033

Arthur, 20 ans, fait la queue à la mairie pour essayer d'obtenir une carte d'identité.

Il a la chance d'être né blond aux yeux clairs, mais n'empêche: une mère née en Thaïlande, une grand-mère née au Maroc et une arrière grand-mère née en Algérie, ça fait un peu trop de pays d' "origine" pour une seule personne. Et la personne du guichet a du mal à comprendre - cousine de la femme de ménage du maire, c'est pas sur ses compétences en histoire de France, entre autres, qu'elle a eu le poste... alors lui expliquer que ses grands-parents ont habité en Thaïlande pour travailler pour la France d'une part, et par intérêt pour une autre culture d'autre part (et avant tout!) ne servira strictement à rien. Mais bon, avec tous les documents qu'il a pu rassembler, il a bon espoir de pouvoir, après la troisième tentative, obtenir sa carte d'identité, et faire une demande de carte d'électeur.

Il arrive enfin au guichet. Donne son numéro de passage. Son dossier. Toutes les copies, que la guichetière tamponne après avoir vérifié les originaux.

"Vous êtes sûr que votre mère s'appelait comme ça? C'est pas très Thaïlandais, comme prénom!"

"Ses deux parents étaient français, Madame."

"Ah ben si vous le dîtes... attendez un peu, je vais quand même appeler mon chef, ça ne me paraît pas très régulier, votre histoire. (se tournant vers son voisin de bureau) et donc comme je te le disais, ma cousine a plus de bonne! Et comment qu'elle va faire, avec ses deux enfants, hein, pour aller travailler chez M. le maire? Elle était efficace, sa bonne, hein, et puis elle coûtait pas cher. Elle avait juste un peu tendance à l'ouvrir concernant les heures de travail, c'est pour ça qu'elle a rien dit, ma cousine, quand elle a reçu sa lettre de convocation à la LPN-IS*"...là-dessus, le chef arrive.

Arthur n'en croit pas ses oreilles. Il garde son énervement pour lui, juste pour ne pas se mettre à hurler au milieu de tous, se faire prendre pour un fou et se faire enfermer. La "bonne" en question était une amie à lui... même plus que ça, en réalité. Elle avait le malheur d'être "une française de 3e génération", et malgré son intelligence, elle n'a jamais pu développer "officiellement" ses compétences après le lycée, puisque les études supérieures ont été interdites aux gens de "son espèce" depuis 2022, après l'élection de la nièce Le Pen au premier tour, avec 89% des voix, et 90% d'abstentionnistes: il faisait beau, et c'était un jour de foot.

Certains avaient bien pensé aller manifester, mais la 15e Saison de "Prends ma place sur le Canap'" commençait ce soir-là. Et puis hein, à quoi bon aller manifester contre une personne élue par voie démocratique? Même si oui, c'est vrai, depuis 2017, seules les personnes justifiant d'une identité française sur 3 générations au moins pouvaient obtenir leur carte de vote...

Il n'en revient pas. Il va défaillir. Après l'énervement, il vient de réaliser: ça fait une semaine qu'il ne l'a pas vue. Qu'elle ne répond pas au téléphone. La dernière fois qu'ils se sont parlé, ils se sont engueulés, et c'est une telle tête de mule qu'il ne s'était pas inquiété... Il se souvient de sa mère racontant à son père que ses élèves - des réfugiées Tchétchènes (qui ont depuis loooongtemps été renvoyées chez elles depuis) étaient arrivées en classe le visage en sang, le voile déchiré... et que ça devenait une blague de bandes de jeunes que de tirer sur les voiles des femmes voilées dans la rue. Maintenant, c'est vrai, on n'en voit plus, de voiles, ou alors à la limite dans les fêtes déguisées...

Il prend son mal en patience: le chef inspecte les documents, les valide, prend le dossier. Arthur sort de la mairie. Peut-être que l'injection n'a pas eu lieu? Peut-être qu'il peut encore faire quelque chose? Il sait qu'il existe des réseaux de recours, il faut juste courir après les infos... l'autre soir, après une pièce qu'il a vue dans un théâtre clandé - les subventions culturelles ayant été suspendues dès 2017 aussi pour tous les théâtres en désaccord avec le gouvernement - il se rappelle avoir parlé avec une personne qui en faisait partie. Il faut juste retrouver son nom... et faire attention en enquêtant, parce qu'il y a tellement de faux contestataires, qui font les rebelles à aller dans les théâtres clandés - alors que finalement, ils restent au bar à enquiller des bières et se gonfler le bide en commentant les émissions de télé-réalité de la veille. Les mêmes qui ne bougent pas le petit doigt quand ils voient leurs anciens camarades d'école se faire traiter comme des merdes parce qu'ils n'ont pas la peau assez claire... si tant est qu'ils aient fréquenté l'école publique!

Petit, il a eu cette chance. Avec ces amis de partout, il a pu s'ouvrir l'esprit - au moins avoir de bonnes notions de géo! Ce n'était pas toujours facile, parce qu'ils étaient bien trop nombreux par classe, et aussi parce qu'il était un des seuls petits blancs et qu'il s'est souvent pris des réflexions racistes... mais dans la rue, ou même au lycée, et à la fac, il n'a jamais eu à en souffrir. Alors qu'elle, elle lui en rapportait tous les jours, d'autant plus en tant que fille. C'est pour ça qu'ils se sont engueulés, d'ailleurs. Il en avait marre d'entendre ces espèces de rapports tous les jours, il aurait préféré parler de la météo, parce qu'il sait ce que ça fait, de se prendre des réflexions racistes. Il l'a déjà vécu, souvent... et ça, elle ne pouvait pas l'entendre, elle qui le vivait au quotidien.

Elle ne pourra plus l'entendre.

Et lui, il va pouvoir aller voter. Pour pas que ça continue, pour pas que ça recommence. Pour aller dire sa haine de la haine, pour dire que la peur vient de l'ignorance, et ne pas se dire, comme un peu moins de 20 ans auparavant, comme plein de français insouciants, qu'il fera mieux d'aller voter la prochaine fois, parce que la prochaine fois, ça sera trop tard.

Et il en vomit de dégoût.

*Injection Sanguine, procédé de mise à l'écart permanente de personnes considérées comme néfastes pour la société breveté par les laboratoires LPN après plusieurs années de recherches d'abord clandestines dès 2014, puis financées par l'Etat dès 2017.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

serrurier paris 20 26/08/2014 03:41

Je vous félicite pour votre exercice. c'est un vrai œuvre d'écriture. Continuez



Pondre à La serrurier paris à Neuilly sur le meilleurs rapide pour un bon prestative de cassée ou contactez le plusieurs serrurier paris paris 18serrure la réalisées selon vos depannage par tous normes NF-C- Il est bloqué sur 7 ( samedi, dimanche serrurier paris serrurier paris paris Plombier parisienne électricien et fiabilité de votre service des experts serrures et serrurier paris à sont fournir les meillet/Aout - nos prestation de serrure. , cylindre de la serrures cas de connaitre appel à serrurier paris paris . Prestation ou votre paris, compreintervenons tous vos besoin. Nous avez besoin. Nous nous présenter le sinistrée d?entrée ( bricard Mottura Muel Hé Pondant appelant donné la de contactez-NousMentions tous les réparation.