Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Aline

Quand je vois les infos, j'ai envie de manifester tous les jours. De dire qu'on veut pas de corruption, qu'on veut accueillir les réfugiés, qu'on veut que les lois protègent réellement les plus faibles, qu'on veut que la police respecte les citoyens, que la protection de l'environnement passe avant les intérêts économiques, que chacun a le droit d'aimer qui il veut, et qu'on ne veut pas revenir sur le droit des femmes à disposer de leur corps, de leur cervelle, de leur vie.

Et puis je me demande pourquoi je n'y vais pas, pourquoi on n'est pas tous dans la rue, tous les jours? Pourquoi je ne suis même pas passée place de la République, voir le mouvement Nuit Debout, qui pourtant me donnait tant d'espoir? Est-ce que c'est la stupeur, le sentiment d'être dépassée par toutes ces choses qui, si elles avaient été faites en un jour, nous auraient tous fait bondir, rugir? Le fait de ne pas réussir à choisir une cause... de me dire qu'elles sont toutes aussi valables les unes que les autres? De me demander comment on a pu en arriver là, en revenir en 1974, en 1933, en 1788, en l'an 1000?

Combien de Théo, d'Adama, de petits syriens sur une plage, ou qu'on dégage des décombres, d'enfants violentés, morts battus/brûlés par punition, pour qu'on se lève?

Combien de Pénélopes? Combien de millions d'euros dans les poches de nos élus, dans celles des "grands" patrons, qui croient sincèrement donner de l'argent de poche à leurs employés-sans-qui-ils-n'auraient-rien, combien de scandales financiers, d'abus de biens sociaux, de délits d'initiés, de primes de départ astronomiques? Quel pourcentage de différence entre le salaire d'un employé et celui de son patron?

Combien de condamnations de "petites gens", d'accusations de profiter du système à ceux qui touchent 500€ par mois, d'humiliations dans les administrations, par des gens qui ne font que finalement que reproduire à leur échelle le mépris des hauts fonctionnaires pour ceux qui les ont élus?

Combien de lits en moins dans les hôpitaux, d'élèves en plus dans les classes? Combien de lois prises sur le service public par des gens qui ont les moyens d'aller dans le privé, et qui ne savent même pas ce que c'est que de fréquenter l'école publique, d'aller accoucher dans un hôpital, ou d'y travailler? Qui exigent que tout le monde économise, se restreigne, quand ils profitent de privilèges tellement dépassés qu'ils font l'objet de railleries d'autres pays?

Combien de scandales sanitaires et environnementaux, de vidéos d'alerte sur la condition animale, sur les dangers de la pêche profonde, sur les pesticides, la disparition des abeilles, pour qu'on commence à trouver ça normal de penser à long terme?

On va assister à combien d'étalage de muscles, de gros bras, de robocops en uniforme, dans les transports, dans la rue, d'arrestations sommaires, de délits de faciès, en se disant qu'on a de la chance de pas avoir une tête d'immigrée forcément clandestine, certainement musulmane et donc terroriste?

Combien de grosses pierres pour empêcher des gens de dormir DANS LA RUE? Combien de personnes condamnées pour donner un toît, de l'aide, à manger à d'autres PERSONNES?

Pourquoi est-ce que ça paraît complètement SURREALISTE d'attendre de nos politiques qu'ils soient exemplaires, et qu'ils défendent les intérêts du peuple avant les leurs?

Est-ce qu'on va VRAIMENT attendre d'avoir un deuxième tour Fillon-LePen pour se lever? Pour faire une nouvelle grève générale qui veuille dire quelque chose? Est-ce qu'on va vraiment ATTENDRE pour subir, encore une fois, des gens qui NE NOUS REPRESENTENT PAS?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article