Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Aline - prof de FLE

 

OK, ok, je sais que j'ai déjà parlé en mal de Vang Vieng. N'empêche: les paysages sont très beaux, et ça peut être la seule raison de devoir affronter les affreux touristes qui se baladent en bikini ou caleçon sans aucun problème... comme si toute la ville était une piscine municipale...soupir...

 

Bref, j'y suis allée avec Pénélope le week-end dernier, et à peine arrivées, je me suis fait mordre par une affreuse et méchante petite chinoise dans un magasin pendant que ses parents s'engueulaient comme du poisson pourri... et j'ai encore un bleu!!!!! En fait, je faisais l'abrutie avec elle dans les étalages (elle marchait sur les chaussures, trop drôle!!), et d'un seul coup, elle est tombée, je l'ai rattrapée par la taille, elle m'a chopé le bras, et m'a planté les dents dedans!!!

 

Quelle truie! Péné était morte de rire, évidemment... (bonjour la compassion!!) du coup, on a passé la soirée affalées devant Friends dans un restau, comme tous les backpackers moyens... faut dire qu'il pleuvait à seaux, aussi, hein. La preuve: ce beau ciel menaçant...


Avant d'aller nous affaler sur les canapés et manger une pizza particulièrement immonde, on a quand même fait un petit tour de moto avec nos belles capes de pluie hyper fashion pour aller voir les magnifiques paysages qui font oublier les affreux backpackers indélicats... là, ce sont des rizières en terrasse qui viennent d'être plantées, donc c'est un peu boueux:




Le lendemain, on a loué une moto pour faire un grand tour avant de repartir à Vientiane en pick-up-qui-conduit-comme-un-malade... D'abord, on a posé la moto en bas d'une montagne pour aller voir les grottes bétonnées qu'il y avait dedans.

Sur le chemin, j'ai rencontré Marguerite, qui était enceinte: super sympa, mais un peu collante!! Elle m'a suivie pendant un tout petit bout de temps, ce qui faisait délirer la japonaise derrière, là... et la mare que vous voyez derrière est bien bleu-bizarre...ça doit êttre à cause d'un minerai X ou Y, genre soufre ou fer (mais je suis pas scientifique, donc si, parmi vous, quelqu'un a une explication plausible...)(et non, c'est pas de la pollution!)


Après avoir escaladé des escaliers raides comme des queues de pelles (euh...non, ça doit pas être ça...qui tombaient à pic?....non plus... bref, pas hyper rassurants), avec des petites filles qui vendaient de l'encens et des fleurs pour faire des voeux et des offrandes en plein milieu des marches, et qui n'avaient même pas peur de tomber, on est arrivées dans les grottes, qu'on a explorées vaillamment...

Le dédale des couloirs menait vers quelques endroits sacrés (où on a fait brûler notre encens) et sur un point de vue sur le paysage en bas de la montagne... ce qui donne à peine l'impression d'être dans du gruyère!!




Bon, c'était vraiment beau en vrai... là, ça fait un peu mare de boue géante. Mais la Nam Song (la rivière au premier plan) était sortie de son lit, il pleuvait continuellement... d'où les gouttes sur les photos de Péné, aussi.

Après cette belle vue, on est redescendues et on a voulu explorer la jungle derrière la mare bleue et, en marchant (en tongs, bien sûr), je me suis fait piquer les pieds par ce que je croyais être une ortie super puissante...et en fait c'étaient des fourmis!!! Elles essayaient de me manger toute crue, comme l'affreuse petite chinoise!!! Donc on est reparties en courant, puis à moto (avec un arrêt-toilettes hyper dangereux avant: juste devant, il y avait des canards qui me menaçaient et ne voulaient pas me laisser passer... mais qu'est-ce que j'ai fait???).
On a continué en s'éloigant de Vang Vieng, puis on a pris la première route goudronnée qui partait à droite et là...oh miracle, on a vu des éléphants... trois éléphants un peu comme les Trois Ours, avec Péné qui a voulu jouer à Boucle d'Or (quoique je suis pas certaine que Boucle d'Or soit allée tâter les biceps de Papa Ours...).




et après, on s'est un peu perdues dans les chemins, on est tombées dans une carrière pleine de tractopelles (???..si si!), on a vu des dames planter du riz, et elles nous on invitées à le faire avec elles...




...on a refusé poliment, et on est reparties... La route était toujours aussi jolie, mais manquait cruellement de voie d'accès visible pour retourner à Vang Vieng prendre notre pick-up/jumbo pour Vientiane à temps... J'ai fini par demander notre chemin à des petits garçons qui gardaient un champ, et on a fait demi-tour pour reprendre une route qui partait sur la droite et qu'on avait snobée.

Cette route menait tout droit vers un pont en bois tout vermoulu gardé par des petites filles qui en ont barré l'entrée quand on est arrivées:  péage! 5000 kips! J'étais franchement pas rassurée de passer en moto à deux sur un truc de pas plus d'un mètre de large avec les planches qui grinçaient et bougeaient, mais quand on n'a pas le choix... j'me suis lancée, avec des sueurs froides glaçantes dans le dos... gaaaaah!!! On est arrivées au bout sans tomber!! Je croyais que ce serait ZE épreuve de la journée, mais non.

30m plus loin, on a failli rester embourbées dans de la boue, et c'est un vieux monsieur avec un énorme sac (certainement de riz) sur le dos qui nous a dit où passer avant qu'on s'enfonce complètement: avec toute l'eau, pas facile de voir où est le moins profond, à moins de connaître la route... En plus, ça faisait déjà bien 3h que je conduisais, j'en pouvais plus... Du coup, on lui a transporté le sac sur la moto, pour le remercier de son aide précieuse.

 

Je croyais encore une fois avoir passé la plus dure épreuve avant d'arriver à la suivante: une flaque de boue tout simplement gigantesque... on est entrées dedans courageusement, et là, en plein milieu, on avait de l'eau jusqu'aux cuisses, la moto s'est arrêtée!!! Comme on avait quand même pied, je l'ai poussée jusqu'au prochain îlot (milieu de la photo) et, en descendant de la moto dans la flaque, ma claquette est restée collée dans la boue!!


La grosse flaque (non, c'est pas une rivière!!):

Sur l'île-du-milieu-de-la-boue, j'ai réussi à faire redémarrer la moto (soulagement!!) avant de partir à la recherche de ma claquette chérie... en vain... :((((



...il restait donc la deuxième partie de la flaque à traverser. En conduisant pieds nus. Heureusement, un tracteur est arrivé en face et nous a montré la voie à emprunter...parce que vous voyez, là, juste devant la moto, c'était quand même pas très évident:






Là, dans la cariole avec les petits, c'est du riz en gerbes prêt à être replanté...

Au virage après la grosse flaque, y'avait un magasin qui réparait les motos et vendait des claquettes, j'imagine qu'ils ont dû en voir pas mal, des comme nous... donc j'ai racheté illico une paire de claquettes, me suis débarrassée de ma vieille tong orpheline et béante, et on est reparties sur une route plus stable...

  ... jusqu'à la dernière épreuve avant d'arriver à Vang Vieng: un dernier pont en bois...mais avec une structure métallique quand même...juste après, c'était Vang Vieng. Juste avant la sortie du pont, on s'est étalées comme des crêpes par terre... mais pas de blessures ni rien, on a acquis de bons réflexes avec toutes ces épreuves (si c'est pas de la morale, ça).

Les gens ont dû se demander pourquoi on a hurlé "Youhouuuuuuu!!! C'est finiiiiii!" dès qu'on a passé la ligne d'arrivée du pont, mais franchement, j'aurais pas tenu une demi-heure de plus. Et on aurait raté notre pickup, en plus... Une dernière prise de vue avant le coucher du soleil, depuis le pickup...


Les photos sont toutes de Pénélope. Merci miss!!

...et vous pouvez les retrouver dans cet album photo!
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

28/07/2008 01:22

Salut Aline!!I really like your blog. It's a pleasure to read about your days in Laos. I hope you keep posting all those interesting views and beautiful pictures. Mantente en contacto y sigue así, loca y aventurera.Ary

Aloune (asi que me llaman mis colegas) 30/07/2008 16:20


Loca???? Yo??? Pffffrrrr!!!


Phil 23/07/2008 23:09

Wow! visiblement le Laos est un territoire propice aux aventures exotiques et humides, on se croirait dans un album oublié de Tintinbises, Phil 

Aline - à l'assault du Phou Khao Kwai 25/07/2008 16:00


Mmmmm...chais pas trop comment le prendre, étant donné que je suis pas extrêmement fan de Tintin... et puis là, c'est la vraie vie, pas une BD!!
Bizz quand même!


tom-le-termite 20/07/2008 14:43

Pita is great!...C';est marrant parce que mine de rien je passe ici toute les semaines pour voir si il y a du neuf... et paf.. tu me laisse un message alors que j'allais venir ;)tom

Laure 16/07/2008 03:34

Quel plaisir de retrouver ces paysages!!! bien que je ne me souvienne
pas les avoir vu aussi noyés!? sacrée saison des pluies cette année
non??Belles (mes)aventures aussi, et une nouvelle actrice je vois: "Pénéloppe"...Tu
as l'air de garder de ce WE plus de bons souvenirs qu'autre chose,
malgré tous les imprévus, alors à quand et où le prochain vadrouillage??gros bisous