Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Aline

(pour ceux que ça intéresserait, la rentrée a finalement bien eu lieu pour moi jeudi 9, avec presque tous les élèves!!)

Mercredi prochain (après-demain), c'est la course traditionnelle des pirogues à Vientiane. Celle de l'an dernier m'avait bien plu en tant que spectatrice, et j'ai donc décidé d'y participer cette année. En tant que rameuse, oui!!  Parce qu'on fait quand même pas beaucoup de sport à Vientiane: déplacements en moto la plupart du temps et prof de Capoeira absentéiste (oui, Antoine!!) n'aident pas vraiment à faire passer tous les super bons repas qu'on se paye joyeusement certainement (beaucoup trop) souvent.... OK, je pourrais me déplacer en vélo, surtout que j'en ai trois, mais d'une part, il fait trop chaud la moitié de l'année, et d'autre part, je bosse à 10km d'ici, et non, je ne vais pas faire 20km à vélo tous les jours. Pour les petits déplacements en ville, je suis déjà tout le temps en retard à moto, alors je n'ose pas imaginer ce que ça donnerait si je me mettais au vélo.

Je vais essayer, cet hiver. Promis. : D

Alors voilà, je me suis mise à la pirogue, pas que pour le sport: ça permet de rencontrer de nouvelles têtes (25 étrangères et une vingtaine de laotiennes), de voir un peu de paysage (le village avec lequel on s'entraîne, Ban Sai Fong Neua, est à une vingtaine de kilomètres en descendant le Mékong, avec de belles rizières étincelantes de mille feux au coucher du soleil et des buffles qui se baignent, tranquilles, en attendant qu'on ait besoin d'eux) et de réviser mon anglais (les "étrangères" de l'équipe sont toutes -sauf pour une finlandaise, une hollandaise et moi- anglo-saxonnes: une irlandaise, quelques british et états-uniennes et plein d'australiennes). Oui, c'est une équipe féminine!


OK, c'est vrai, y'a des mecs derrière, là. Mais en fait, on a droit à 5 hommes dans la pirogue, plus le coach (M. Kipu) et le gars à l'arrière qui oriente le bateau (je sais qu'il y a un mot pour ça, je l'ai perdu, là). Ca nous aide un peu à remonter le niveau, parce qu'on est presque toutes débutantes...

C'est vrai qu'il y a aussi des gosses à l'arrière mais c'est parce qu'au village, quand on arrive, ils nous remplissent le bateau avec ceux qui passent par là, n'importe qui. Je suis sûre que si les chèvres avaient un pouce opposable, on aurait eu des chèvres sur la pirogue pour l'entraînement !!

On s'entraîne depuis début septembre (ou mi-?? je me souviens plus trop) et, pour participer à la course, il faut avoir fait un minimum de 6 entraînements. Normalement, ils commencent beaucoup plus tôt, mais le Mékong était en crue particulièrement haute cette année, avec des inondations mi-août,donc c'était vraiment pas possible.

A un moment donné, j'ai eu peur de me faire virer de l'équipe parce que j'arrivais pas à faire toute une descente sans m'arrêter de pagayer un peu histoire de reprendre des forces, et on a fait une réunion où l'ordre du jour était "celles qui pensent qu'elles n'arriveront pas à faire toute la course le jour de la fête lèvent la main", et j'avais l'impression que c'était dirigé contre
--> moi <--
et j'ai failli m'exclamer, supplier: "ouiiii, noooon, mais lààààà, j'ai oublié mes gants, alors je me suis chopée d'horribles-affreuses-atroces cloques sur les doigts qui me font souffrir le martyre, aïïeuuuuh!! gardez-moi, gardez-moi, gardez-moi, pleeeeaaaaaaseuuuhh!!!"

Mais je me suis contenue. J'ai pris sur moi.

Je me suis dit: "La prochaine fois, je leur prouverai que je peux le faire. Oh oui. Je peux le faire, je leur prouverai!!!"

Et la fois d'après, je l'ai fait. Y'a même M. Kipu qui est venu me voir pour tâter mes biceps (mon biceps gauche, en fait), et qui a refusé qu'on change de place avec ma  co-banque (avec qui je partage mon banc), parce qu'on est teng keng (=fortes). Victoiiiire!!!


Faut savoir qu'en plus, on a pas de chance: notre bateau est super vieux et prend l'eau. A chaque fois qu'on arrive à l'entraînement, les gamins du village sont en train de finir d'écoper l'eau qui était dedans... y'a même des algues qui ont poussé sur les parois à l'intérieur, et un trou énorme sous mon siège. On a essayé de le reboucher en mettant des morceaux de bois dedans, mais ça n'a rien fait (non, on n'avait pas de chewing gum à portée de main, pour tous les Mac Gyver en branche que vous êtes et qui voudraient faire cette suggestion!!). Et il faut aussi écoper à chaque fois qu'on s'arrête... je sais pas comment ça va être le jour de la course, mais ça va être folklo, c'est moi qui vous le dis!


Vous allez me dire, je suis certaine, "mais non, il est super beau, votre bateau!!". Mais détrompez-vous! La pirogue de cette photo est la pirogue des hommes. Qu'ils ont bien voulu nous prêter une toute petite fois pour qu'on sache ce que c'est d'être sur une pirogue à peu près normale et beaucoup plus légère que notre tronc gorgé d'eau (et également de champignons, d'algues, et d'autres végétaux qui rajoutent du poids inutilement - on peut même pas les manger!!). Ce n'est pas du tout par sadisme qu'ils ont fait ça, c'est juste qu'on leur a dit que grâce aux sponsors, on allait essayer de racheter une nouvelle embarcation pour les femmes, et ils se sont rendus à l'évidence qu'il fallait qu'on commence un peu à s'entraîner dans des conditions similaires à la course. Parce qu'en plus, les femmes n'ont pas le droit de concourir dans une pirogue d'hommes...



Mais finalement, on va devoir rester dans notre vieux bateau, parce qu'il ne manque que quelques centaines de dollars :((  On s'est bien battues, pour les sponsors: en tout, on avait besoin de 4000 dollars. Ca sera pour l'an prochain, bo pen gnang (c'est pas grave!). Comme ça, les hommes peuvent continuer à nous piquer notre bateau pour s'entraîner, parce qu'il est plus dur à manier que le leur...

Sur la photo juste au-dessus, vous avez deux exemples de ce qu'il faut faire pour bien pagayer: les deux filles de derrière, avec celle en vert-lunettes de soleil (Mirva), qui est concentrée sur la rame de celle de devant, en bleu-casquette-verte (Bron)...toutes les deux plantent bien leur rame dans l'eau (sans se pencher assez, cependant), avec le bras gauche presque tendu (ah non, en fait, celle en bleu-casquette verte fait n'imp' sur ce point-là), avant de tirer la rame vers elles avec le bras droit.
Celle en bleu-casquette rouge (Charlotte) est bien penchée, mais son bras n'est pas assez tendu, et elle n'est pas concentrée sur la rame de devant - mais en même temps, elle a raison, parce que Jerry (en orange), est occupée à sourire à son fils qui prend des photos, en face (plutôt que de trimer!! belle mentalité!! :)) ).



Ceci dit, je donne des leçons, mais on voit bien sur la photo ci-dessus que ce que je fais, c'est pas forcément mieux... :))

Le top départ, c'est mercredi matin (le 15 octobre): on a rendez vous à 7h du mat (je ne me serais jamais levée aussi tôt depuis plusieurs mois), pour juste deux courses si on est vraiment très nulles, et cinq si on est les plus fortes... ce qui est assez peu probable, mais l'espoir fait vivre!! ...même si aucune d'entre nous n'a envie de faire cinq courses mercredi au réveil, soit dit en passant...


On a toutes pris des muscles terribles aux bras, maintenant, va falloir continuer sur cette lancée! Ca va peut-être m'aider à m'améliorer en capoeira, tiens... en tout cas, c'est une chouette expérience jusque là, il me taaaaarde d'être à mercredi, même si je redoute fortement le réveil beaucoup trop matinal pour la marmotte que je suis (vais m'acheter des réveils, je crois).
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

jose 19/10/2008 21:08

Dis donc, tu n'es pas haïku du tout, toi. Si tu vas finalement au Québec, je ferai de mon mieux pour convaincre Béné pour aller te voir. Bisous.Jose

Ary 14/10/2008 17:42

Oh life...it's all about exploring the world and its ways. Keep that adventurous sprit querida Aline. Un besote.Ary

tom-le-termite 13/10/2008 20:40

Pita dans une pirogue... Enorme ma très chère.... enorme.En tout cas, ca fait plaisir de te relire regulierement sur ces pages virtuelles... Encore!.tom.

Aline 17/12/2008 07:38


Lol! Et y'a aussi "Pita qui fait de la capoeira", "Pita qui fait de la danse du ventre"...qu'est-ce que je vais bien pouvoir faire ensuite?