Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Aline

Si vous vous demandez à quoi est due mon absence sur le net dernièrement, c'est, d'une part, que vous n'êtes pas pote avec moi sur Facebook ou que vous n'avez pas Gmail. C'est surtout dû au dernier coup dur que m'a assenée cette sympathique PPDA dont je parlais dans l'article précédent, sous la forme de la mort de mon cher ordi chéri, après 4 ans et demi de bons et loyaux services (il m'a quand même accompagnée en Pologne, au Mexique, au Bangladesh et au Laos!!), survenue, exactement comme l'an dernier, le soir de ma fête d'anniv. Sympa, hein, la surprise? Je l'avais ressuscité l'année dernière en le démontant entièrement, en changeant le disque dur et en le remontant sous la supervision éclairée de Mickaël, mais là, apparement, c'est plus grave. 

Bo pen gnang! (pas de problème!) De toute manière, j'en aurai pas besoin pendant mon tour de France à vélo. Ca fait un peu râler quand même, notamment pour les photos que j'ai perdues... vous qui me lisez, faites une sauvegarde complète de votre ordi avant la fin de la semaine, surtout si votre dernière sauvegarde remonte à plus d'un mois. Et faites-la vraiment! C'est un conseil d'amie!!

Après avoir répandu la bonne parole, je vais revenir au thème principal de ce blog, à savoir le voyage. Pendant dix jours, j'étais avec ma mère (aka "M'man") au Cambodge et en Thaïlande, pour ce qui constitue donc mon dernier petit tour d'Asie du Sud-Est avant mon départ (le 14 juin prochain!). Oui, parce que j'aurais pu profiter de mes derniers jours pour bouger, hein, mais j'ai pas encore fini de bosser, et la mort de mon ordi ne m'aide pas exactement...




Donc voilà, je suis allée de nouveau jeter un oeil sur des sites d'Angkor à Siem Reap, et en particulier sur la Rivière aux Lingas (si vous ne savez pas ce qu'est un linga, je vous laisse chercher par vous-mêmes, pour une fois!) et sur Bantey Srei (en photo ci-dessus). Pour arriver à la rivière, il a fallu marcher pendant 1,5 km dans la jungle, les éboulements, avec des moustiques, des lianes et plein d'autres choses affreuses, dont le soleil et la chaleur étouffamment humide des sous-bois. Bon, c'est vrai, tous les 100m, des panneaux indiquaient la longueur de trajet restante. Ca aide à garder la motivation! Bantey Srei est accessible beaucoup plus facilement, et c'est un très très beau temple. Suffisamment en ruines, mais pas trop non plus, juste ce qu'il faut. (Appréciez la précision de mes descriptions dignes du meilleur guide touristique!!)

Le soir, on a bien évidemment mangé Mexicain (le meilleur resto Mexicain d'Asie du Sud-Est est à Siem Reap., on l'a découvert avec Pénélope lors de notre voyage ensemble dans les parages.. et je suis en manque de taquitos, enchiladas et autres burritos de carne deshebrada, hummm!). Bon, ok, tout le reste du séjour, on a mangé Khmer (hummm, le boeuf lok lak!).


Encore une journée à Siem Reap et une visite de l'école d'Artisans d'Angkor entre un massage et du shopping, et le lendemain, direction Battambang, où ma mère travaille avec l'association Phare, qui a une école de cirque et d'arts divers (peinture et graphisme, notamment). Les élèves font vraiment un travail de qualité, le lieu (une maison traditionnelle en bois par spécialité, un ancien temple comme salle d'entrainement pour le cirque) est vraiment sympa et le spectacle de cirque (qui n'a pas lieu tous les soirs, il faut bien vérifier avant d'y aller) est absolument génial: j'ai vu celui des 4B, qui devaient avoir 13-14 ans, et c'est très créatif, drôle, dynamique et ils sont doués: contortionnistes, cerceaux, monocycles, acrobaties et sauts divers... même la musique était sympa. Apparemment, ils vont partir en tournée en France, ne les ratez pas!

Le lendemain, un grand tour dans la campagne aux alentours sur un moto-taxi (à trois dessus, évidemment!) pour aller voir un temple de l'époque d'Angkor perché sur une colline (parce qu'il leur faut des hauteurs, aux dieux, ça aurait été trop simple de le faire dans la vallée). Trois centaines de marches, il me semble, une vue centrale sur les rizières qui s'étendent jusqu'à l'horizon (ok, c'est un peu cliché, mais en l'occurence, c'est vrai!), pleines d'eau à cause des pluies de la semaine d'avant... Une photo ici, voilà, une autre là, très bien... Allez, M'man, fais l'apsara dans le cadre de la porte, oui, voilàààà...

Et hop, on redescend les marches et on remonte sur la moto, direction une pagode dans laquelle des bonzes gardent religieusement des espèces de bestioles volantes avec un museau et des ailes étranges qu'on appelle plus communément des vampires. Yaaaaark. Pas beau, hein! Evidemment, notre guide tape un bâton au pied de l'arbre sur lequel ils dormaient tranquillement pour qu'ils s'envolent et nous hérissent le poil. Tiens, encore des photos, et on remonte sur la moto pour en prendre d'autres sur la route. La campagne est jolie et ressemble pas mal à celle du sud du Laos, à part qu'il y a moins de buffles et davantage de zébus. Aaaaah, les vaches!

Après Battambang, on est allées à Koh Samet, en Thaïlande (où j'étais déjà allée en janvier avec Anne), se faire dorer la pilule. On a eu la chance d'y arriver le lendemain d'une semaine de pluie (et une pensée pour Maud, qui y était pendant la semaine de pluie en question, pas cool!), et donc je me suis prise un coup de soleil dès le premier matin, à tous les endroits où je pensais avoir mis de la crème, et en fait non... ça fait des zébrures un peu bizarres, mais c'est un bon souvenir!

Et enfin, je suis repartie à Vientiane en repassant pas Bangkok, et M'man est rentrée à Battambang. J'ai essayé de me remettre sérieusement au boulot depuis que je suis rentrée, mais la motivation me manque sérieusement: je commence à ne plus trop avoir envie de partir, ce qui est un peu grave... Il y a des gens que je n'ai pas envie de quitter ici (Vané et ses deux hommes -Denis et Tom, Antoine et ses deux femmes - Léna et Ayo, Thi-Von et Anne!!,  et Thierry et la bonne bouffe, Latdany, Thidathip, Souvannapha et Keomanivone... et  aussi Sikko,  et puis Reeve et Juanita!!.. et j'en passe...), d'autres que je vais laisser ici et pt'être revoir en France.

A ce propos, et une spéciale dédicace à Gé et Armelle (qui doivent être en Bolivie à l'heure qu'il est) qui ne pouvaient plus supporter ces crétins de coqs pendant leur voyage au Laos, ma super potesse Thi-Von a fait un court-métrage d'animation avec deux acolytes pour le festival de courts organisé par l'ambassade d'Allemagne début Mai, la Vientianale. Je vous laisse le découvrir... c'est elle qui a écrit le scénario et les dialogues, qui sont sous-titrés en anglais et en laotien. Ils ont gagné le prix du public et le 3e prix du jury (mais ils méritaient le 1er!!).

 
Allez, c'est pas tout, mais j'ai des fringues à amener chez le tailleur, des affaires à ranger et des choses à boucler. C'est pas en ce moment qu'il faut déclarer ses impôts, en France?
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article