Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Aline

bangladeshFinalement, comme mon blog est plus axé sur le voyage que sur le FLE, je reprends les mails collectifs que j'ai écrits en voyage, avant d'ouvrir mon blog, et je vais les coller... à la date à laquelle je les ai écrits!

 

On commence par le Bangladesh!

 

Déjà, au départ, mon arrivée a été un peu ratée, vu que j'ai pas trouvé le prof qui devait venir me chercher... mais vu que dans l'avion j'avais fait connaissance avec un lyonnais, Nico, qui vient aussi habiter ici, je me suis fait emmener jusqu'à l'Alliance par les gens qui sont venus le chercher et tout est rentré dans l'ordre. Mon coloc (Bari, un Bangladais) est super sympa, il a eu une vie de ouf, on parle de plein de trucs hyper intéressants. Ah, et il a entrepris de m'apprendre a parler Bangla en 3 mois. On va voir, mais pour l'instant, je suis bien partie. Et en retour, je lui apprends l’espagnol.

 

J'hallucine tous les jours tellement tout est différent, ici. Là, il fait "à peine" 32 degrés (rajoutez-en 4 pour la pollution), et l'air étant hyper humide (aujourd'hui étant le seul jour où il n'a pas plu à torrent à un moment donne de la journée), c'est pas super agréable. Mais heureusement, ça va baisser... je vous raconte même pas comment il me tarde que ça baisse!!!

F1030030Y'a des tas de bestioles qui viennent me voir dans mon appart du 7e étage: des petits lézards gecko (utiles pour manger les insectes), des cafards énormes (taille de mon pouce), qui ne servent à rien (je n'en ai rencontré que 2 pour l'instant, et tant mieux!), et aussi une mante religieuse qui a squatté l’appart trois-quatre jours avant de partir... les moustiques n'arrivent pas si haut, mais je dors quand même avec une moustiquaire pour ne pas avoir de cafards qui se baladent sur moi pendant la nuit... parce que c’est vraiment immonde, rien que d’y penser, ça me hérisse le poil.

 

Il fait une chaleur humide étouffante, c'est un peu lourd, mais une française qui est là depuis un mois (et qui a l'air vraiment très très sympa) m'a dit qu'elle s'était habituée, finalement… là, ça va petit à petit, mais il me tarde quand même que la chaleur descende d’au moins 5°… je me douche deux/trois fois par jour, et hier, il est arrivé un truc affreux : plus d’eau !!! Rien, pas une goutte !!! C'était horrible, atroce, je sais pas si vous imaginez !!! Bon, je m’en suis sortie avec de l’eau en bouteille et des lingettes (vive les lingettes !!!), et grosse douche ce midi (aaaah !!!). D’ailleurs, y’a pas d’eau chaude, ce qui n’est pas cool du tout pour quand il fera plus frais. Mais je vais pas stresser pour ça maintenant, hein…

Et sinon, on n'est qu'à 4h de décalage horaire de la France: maintenant, il est 16h ici et 12h à Paris. J’ai cours tous les soirs pendant 4h, sauf le vendredi, où j’ai cours le matin, vu que c’est le jour de repos, et donc oui, je travaille le dimanche. Je devrais/aurais dû avoir un cours de FOS pour un hôtel, mais rien n’est encore sûr. Ça m’arrangerait bien pour mon CV, et aussi parce que je me suis mise en tête de faire une méthode de FOS pour hôtels, et que j’ai commence à le préparer, mais finalement, ça sera peut-être pas moi.

 

Sinon, toutes les nuits, je me fais réveiller par le cri du minaret (enfin, du muezzin, plus exactement), qui chante plusieurs fois par jour (pour les cinq prières)...  j'ai un peu l'impression d'être sur une autre planète Et tous les horaires de cours sont décalés pour le repas de l’ifthar (repas de rupture du jeûne du ramadan)… Nicolas, le français de l’avion, m’a dit que dans son entreprise, c'était même normal de ne pas venir bosser et de dire que c'était à cause du ramadan. Et à la fin du mois, je vais avoir 4 jours de congés pour en célébrer la fin… Je sais pas encore ce que je vais faire : Calcutta ou pt'être même le Népal…

 

 

F1030033

F1030032  F1030031 
   Vue depuis ma chambre.
 

 

Le premier matin après mon arrivée (mercredi, donc), j'ai passé tous mes t-shirts (je sais même pas pourquoi j'ai pris des débardeurs, impossible d'imaginer les porter ici!) à l'anti-moustique, et moi avec, ce qui donne une odeur générale pas gégé sur le moment, mais ça part en séchant... je voudrais pas qu'ici aussi ils me sortent que les français puent!

 

Le Jeudi d’après, il y avait un concert d'organisé à l'Alliance, un groupe Bangladais qui chantait sur des rythmes traditionnels de méditation des trucs gauchistes (traduction par Bari)... c'était un peu tout le temps la même chose, et vu que je comprenais pas, c'était pire. Mais il y avait plein de gens pour le voir, ce qui change de Ciudad Obregon où le public des événements de l'Alliance était inexistant! On était tous assis sur un tapis géant dans la cour de l’Alliance, et j'y ai rencontré d'autres blancs, des anglais et une américaine, assez sympa. mais j'avais l'impression de faire pot de colle, à vouloir me chercher des amis.

 

Niveau contact avec les gens du coin, on en a vachement plus qu'au Mexique, parce que sur 15 profs, on n'est que 3 français (la fille, dont je tairai le nom, est folle, con, insupportable, et le mec qui fait office de formateur pédagogique, me paraît assez sympa), et puis y'a des expos et concerts tout le temps, qui attirent plein de gens, et principalement des bangladais. Comme je parlais avec la responsable de l'action culturelle de l'ambassade (=la fille sympa qui est là depuis un mois), y'en a qui ont confondu, pendant un vernissage, et qui sont venus me donner leurs références d'artistes, en me disant de venir voir leurs tableaux et gnagnagna, et malgré mes protestations (non, mais je suis prof, moi, hein!!), ils m'ont refilé leurs coordonnées, super !!!

 

Au bout de trois jours, j'ai enfin pris un autre chemin que celui de l'appart à l'alliance, pour aller au marché, puis dans un centre commercial et faire quelques courses... pas facile de faire les courses sans connaître les 3/4 des ingrédients, d'ailleurs! Et le marché est bordélique a souhait... beaucoup de couleurs, et on trouve de tout. Et énormément de monde, parce qu'avec le ramadan, les gens se font plein de cadeaux. Mercredi dernier, une prof avec qui je m’entends assez bien, Mithila (mariée à un jeune photographe français, Bruno, qui vient de commencer à donner des cours dans une école primaire), on est allées faire du shopping, et je me suis retrouvée avec 3 tuniques, histoire de me fondre un peu plus dans la masse.

 

F1030038Les hommes sont à peu près tous habillés à l’occidentale (=pantalon-t-shirt/chemise), sauf certains (en particulier les conducteurs de rickshaws, vélos équipés d’une banquette recouverte à l’arrière, sortes de vélo-taxis, quoi), qui ont un grand morceau de tissus autour de la taille (genre jupe longue en chiffon) avec t-shirt ou chemise, et les mollahs, qui sont habillés en mollahs (pantalon et longue chemise très clairs, ou même juste blancs, et barbe). Par contre, les femmes sont très rarement habillées à l’occidentale, et elles ont donc soit un Sari (long morceau de tissu qui fait tout le tour du corps), soit un kamiz (=tunique) avec pantalon et foulard assortis, le foulard étant juste posé sur les épaules… c’est très joli et très féminin, et il faut que je résiste pour ne pas acheter la panoplie complèté et avoir l’air déguisée en rentrant en France.

 

F1030037Voila mes premières impressions, après dix jours passés ici, et j’en oublie, en plus : l'électricité qui saute trois fois par jour, les systèmes de générateurs, le tabou sur l’alcool, les mendiants plus ou moins estropiés tous les 10 mètres dans les embouteillages, et les embouteillages, justement… les immeubles bien pourris, les ONG qui paradent en grosses voitures (j’en ai vu une avec chauffeur avec un logo Save the children, ce matin, j’ai failli aller les insulter), la lessive à la main… et surtout le bruit constant de tuut-tuut (voitures) dring-dring (rickshaws), que je vais enregistrer… ah, et ne vous attendez pas à recevoir des cartes postales d’ici, il me semble qu’il n’y en a pas. En tout cas, je n’en ai pas vu l’ombre d’une en allant voir une fête hindoue au Vieux Dacca, pourtant le seul quartier touristique de la ville.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Oh Reeve, cést bien toi? 16/09/2010 22:06



Bon ben il ne reste plus qu'à attendre le premier tremblement de terre alors.



Aline 24/09/2010 23:21



M'enfin?...