Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Aline

Après deux mois d'efforts - trouver des contacts, participer à des réunions, se renseigner sur les modalités d'organisation de manifs à Paris, traduction et rédaction de textes pour communiquer, élaboration du parcours, coordination, communication, dont création d'un événement sur Facebook et Couchsurfing et distribution de tracts au dernier moment à la balade à rollers du vendredi 4 - avec au milieu de tout ça une semaine à Toulouse et une autre à Grenoble, tout en essayant de trouver du boulot (toujours rien), on en est arrivés au 5 décembre, jour de la manif à vélo conjointe Vélorution / Ride Planet Earth. Enfin!!!

Avec quasi aucune communication (peu de radio, pas de télé, peu (ou pas du tout?) de presse)... et alors que même les "partenaires" de Vélorution n'ont pas fait référence à la manif dans leurs communiqués alors qu'on était en force à la réunion d'organisation, ni après la Flash-mob, au final, on était quand même quasi une centaine (en exagérant à peine!). C'était très sympa, les passants très réceptifs dans la rue, à part certaines voitures et certains scooters qui se sont incrustés dans le défilé... mais bon, les manifs, "c'est fait pour gêner", sinon on aurait peu de chance de faire passer notre message.

Là, le message, pour Ride Planet Earth (=Anne, Arthur, moi et nos potes venus nous soutenir (merci à Louis, Juliette, Mathilde, Eric, Clarisse!!)), consistait à demander à nos représentants réunis à Copenhague de prendre des décisions concrètes pour l'environnement avant la clôture de la conférence de l'ONU. Pour Vélorution, c'était ça et, en plus, faire passer aux passants que le Père Noël n'existe pas et qu'au lieu d'attendre, il faut faire les choses soi-même. Les deux messages se rejoignaient dans le sens où on voulait montrer à nos représentants que nous faisons déjà ce que nous pouvons tous les jours pour respecter notre planète, et qu'il faut donc qu'ils prennent exemple sur nous!

Et voilà le résultat en images de la manif!

 



Première fois que j'utilise iMovie pour faire un montage vidéo... pas trop mal, hein?

Et j'ai été interviewée pour la radio Capvert-info, par l'intermédiaire de Louis Villers, un jeune journaliste que j'avais accueilli à Vientiane en août 2007. Il a fondé L'interview.fr, participe activement à la radio Capvert-info et tient régulièrement des blogs sur Rue89.

Voilà l'interview (j'arrive à 1mn32 du début), que vous pouvez retrouver directement sur le site de la radio.


La mobilisation en marge du sommet de Copenhague


Et sinon, vous pouvez suivre les reportages qu'il va faire à propos de Copenhague sur le site de L'interview.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jose 12/12/2009 17:53


Quelle coquine !!! Minute 2:28 de l'interview radio : "deux cents, trois cents personnes". Dis donc, la différence est quand même notable, entre 200 et 300 !!!

Bises,

J


Aline 13/12/2009 22:56


Bon, j'ai dit qu'on "attendait entre 200 et 300" personnes, mais c'était à propos de la Flashmob de l'Ultimatum Climatique, et alors que je ne faisais pas exactement partie de l'organisation. Pour
la Vélorution, on tablait sur une 50aine de personnes, alors 75, c'est plutôt pas mal!

Bizzz!


Jose 12/12/2009 17:47


Dis donc, je pensais que Juliette avait peur de faire du vélo dans Paris !!! Chouette le montage, Imovie me semble assez performant, tu l'as filmé avec quelle caméra ton clip ?

Bises


Aline 13/12/2009 22:54


Ben là, elle n'a pas eu peur parce que les voitures et les dangers qu'elles véhiculent nous ont laissés tranquilles!
Et je l'ai filmé avec mon appareil photo, un Panasonic Lumix DMC-FS3. iMovie est hyper simple à utiliser et aide à stabiliser des images tremblotantes, par exemple.

Et merci pour ton commentaire :))